Toolbar
18 Fév 2017

Quand on parle de mailing postal, on pense souvent aux catalogues de vente par correspondance des grandes entreprises. Dans l’imaginaire, collectif, c’est un moyen de communication onéreux, réservé aux grands groupes. Et pourtant, le publipostage ou courrier adressé est un outil totalement modulable qui s’adapte à tous les besoins. Halte aux idées reçues, découvrez les atouts du mailing postal.



Mon entreprise est trop petite pour faire du mailing postal

C’est souvent ce que l’on pense au premier abord. Et pourtant, réaliser un mailing ne nécessite pas de faire des envois par millier. C’est un outil bien utile pour les PME et même les TPE. En effet, le micro-mailing, qui comprend des envois plus limité permet tout aussi efficacement de promouvoir les offres et produits de l’entreprise, de prospecter et de fidéliser une clientèle, de communiquer de façon personnalisée auprès de ses clients… Avec un taux de retour aussi intéressant que pour un envoi en nombre de courriers adressés plus important.

Des solutions existent pour s’adapter aux contraintes des petites structures. Les routeurs sont là pour prendre en charge cette opération de marketing directe de façon complète et ainsi faciliter leur mise en place pour les entreprises n’ayant pas toujours les ressources pour internaliser certaines étapes de l’opération (impression, mise sous pli, affranchissement, dépôt poste, gestion des NPAI…)

Internet est plus efficace pour vendre à distance

Autre idée reçue : internet est un média plus pertinent pour faire de la vente à distance, aujourd’hui indissociable du e-commerce. Là encore, ce n’est pas si sûr. Les e-mailings sont de plus en plus nombreux. Il est donc difficile de se différencier et de toucher efficacement sa cible. Devant le nombre de mails commerciaux reçus chaque jour, bon nombre d’internautes ne prennent même plus le temps de les ouvrir. La probabilité que le mail finisse directement dans la corbeille sans avoir été lu ou même ouvert est grande.

Avec le mailing postal, vous valorisez le destinataire. Le taux de prise en main est inégalable. Avec les nouvelles technologies, il est désormais facile d’inciter le lecteur à se rendre sur un site internet pour commander ou obtenir des informations complémentaires. Pour cela, un flash code sur le courrier suffit. Grâce au courrier, on attire l’attention du client ou prospect plus efficacement si l’offre est bien conçue et répond à un besoin.

Le mailing postal coûte cher

La question du coût est toujours relative. Par rapport à quoi est-ce cher ? En effet, la conception, l’impression et l’envoi d’un mailing postal représente un investissement financier plus important que l’envoi d’un e-mailing par exemple. Cependant, pour mesurer l’intérêt d’une campagne de marketing direct, il faut toujours prendre en compte le retour sur investissement. Et là, le mailing postal reste une valeur sure. Si le fichier est bien qualifié et segmenté, l’offre ciblée et le mailing bien conçu, le taux de retour sera très intéressant et débouchera sur des ventes. Une fois que l’on compare l’investissement au résultat final, on se rend compte que l’argent investi n’est pas perdu. Au contraire, on développe sa clientèle, on booste ses ventes et ensuite, l’activité continue de croître tout naturellement.

Le courrier adressé est démodé

Envoyer des lettres, une pratique d’un autre âge ? Si le volume de courrier tend régulièrement à baisser au profit de moyens de communication dématérialisés, le mailing postal n’a pas dit son dernier mot. En effet, il est toujours perçu par les français de manière positive. Le fait de recevoir une offre par courrier adressé valorise le destinataire qui ne perçoit pas cette démarche comme de la publicité agressive. Face aux innombrables sollicitations dont fait l’objet le consommateur, le mailing postal se démarque. On apprécie d’être considéré de la part de l’entreprise qui prend le temps d’adresser des offres personnalisées à ses clients.

Quand on sait que d’après une étude TNS Sofrès, 91 % des français relèvent leur boite aux lettres chaque jour et que 64 % des français ont l’impression d’être directement concernés quand ils reçoivent un courrier adressé, on comprend pourquoi le mailing postal a encore de beaux jours devant lui.

Le mailing postal n’est pas écologique

Quand on pense environnement, on se dit que l’envoi excessif de courrier a un impact significatif sur l’environnement. C’est une réalité. Mais ce n’est pas pour autant que la dématérialisation et les campagnes d’e-mailing sont plus écologiques. En effet, tout est question de rationalisation. Envoyer des mails quotidiens à des milliers de destinataires qui ne les ouvriront peut-être même pas engendre également des émissions de CO2. Une pollution qui se voit certes moins, mais qui est pourtant bien présente quand on pense aux data-centers qui stockent toutes les données et à leur consommation énergétique.

L’impact environnemental du mailing postal peut être réduit de manière significative. Le choix du papier, la gestion des envois et la lutte contre les NPAI, le ciblage qui permet d’éviter les envois inutiles, la gestion des couleurs du mailing… Autant de détails qui ont leur importance quand on souhaite réaliser des campagnes de publipostage de la manière la plus écologique possible.

Un moyen de communication peu efficace sur les jeunes

Les jeunes générations ont les yeux rivés sur leur smartphone, vivent connectés en permanence sur les réseaux sociaux… C’est vrai. Pourtant, les jeunes ne délaissent pas le support papier et les courriers adressés. Une étude CSA s’est d’ailleurs penchée sur la question et les résultats sont sans appel.

82 % des 18-29 ans ouvrent leur boite aux lettres chaque jour. Parmi eux, 65 % déclarent que la lecture du courrier postal est un plaisir. La clé pour toucher les jeunes ? Leur envoyer un courrier personnalisé. Ils sont en effet 76 % à avoir envie d’ouvrir un courrier s’il répond à un événement particuliers de leur vie. Des chiffres qui montrent bien l’attachement des jeunes au support papier.

Le mailing postal a de beaux jours devant lui. Synonyme de qualité, vecteur d’une image positive, il ne manque pas d’atouts pour développer une entreprise !

Notez cet article
(0 Votes)
Dernière modification le samedi 18 février 2017 à 10:08
Frédéric RIALLAND

Frédéric RIALLAND

Associé de la SSII ODAXYS jusqu'en 2006 puis Président de la société de routage LAMIFILM spécialiste du marketing direct et de l'éditique en 2009 et President d'OCEA Routage depuis le 1er janvier 2017.

Impression
6 Rue Galilée
29500 ERGUÉ-GABÉRIC
02 98 59 54 60

Page Google + : plus.google.com/b/110530899859541898928/+OCEARoutageErguéGabéric

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*). Le code HTML n'est pas autorisé.